Yuri on ice RPG

un forum de RPG basé sur l'animé Yuri on ice !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vikturi shipping <3 [ Sachiko Hanamiya ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Viktor Nikiforov
Russie
Russie
avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 29/11/2016

MessageSujet: Vikturi shipping <3 [ Sachiko Hanamiya ]   Jeu 5 Jan - 0:14


Vikturi Shipping <3
○ feat. Sachiko Hanamiya ○


La Coupe de Chine avait marqué un virage dans la carrière de Yuri Katsuki et dans la vie de Viktor Nikiforov. La relation entre le coach et son jeune poulain avait pris un angle à 180 degrés que personne n’aurait pu soupçonner.

Sur la glace, Yuri avait été époustouflant. Fabuleux. Envoutant. Lors de son programme Eros c’était déjà le cas mais quand ce fut le tour du programme libre sur Yuri on ice, Viktor avait été en apnée tout le long de sa prestation. Jamais il ne l’avait vu aussi beau qu’à cet instant-là. Jamais Yuri avait patiné avec une telle grâce, avec une telle poésie. Il vivait la musique. Il faisait passer des émotions comme aucun autre patineur de sa génération. En tout cas, Viktor les ressentait, ces émotions-là.

Lorsque la chorégraphie fut terminée, Viktor s’était précipité sur le bord de la patinoire. Il avait couru jusqu’au la porte pour enfin tendre ses bras à Yuri et l’inviter à le rejoindre. A quoi avait-il pensé à cet instant ? Il ne saurait le décrire exactement. Tout ce qu’il savait c’est qu’il avait eu envie et besoin de sentir Yuri contre lui. Alors quand son beau patineur se mit à venir dans sa direction, Viktor ne réussit pas à canaliser son émotion. Leurs lèvres se rencontreraient pour un baiser volé alors qu’ils s’effondraient enlacés sur le sol givré.

Leur étreinte avait fait couler bien de l’encre. Elle avait été la cause de bien des interrogations. Par chance, le bras de Viktor avait caché aux yeux de tous le baiser qu’il avait offert à Yuri. Cela était leur secret. Leur petit paradis rien qu’à eux… Mais les commérages allaient bon train et le patineur russe ne tarda pas d’en faire la découverte !

De retour de la Coupe de Chine, Viktor s’était installé à Yutopia dans la famille de Yuri. La Coupe de Russie était dans quelques semaines et il avait le temps de se détendre un peu avant de remettre le coup de collier final pour les qualifications.

Installé dans la chambre voisine de celle de Yuri, Viktor était assis sur son futon avec son pc portable reposant sur ses genoux. L’appareil ronronnait doucement tout en réchauffant ses jambes d’un souffle agréable. Depuis quelques temps, un hashtag faisait son apparition sur Twitter et Viktor avait finalement succombé à la curiosité de voir de quoi il en retournait

#Vikturi….. Quel ne fut pas sa surprise quand il tomba sur la première image. Il s’agissait d’un dessin aux allures manga dans lequel on voyait deux hommes, deux patineurs, en train de s’embrasser allégrement. Il n’eut aucun mal à identifier les deux personnes représentées étant donné qu’il s’agissait de lui-même et de Yuri….

Certains auraient pu être choqué devant ce genre de représentation. C’était quand même une déformation de la vie privée. Viktor, lui, s’en amusait carrément. Un rire lui échappa et il continua à parcourir les différentes images et sites internet répondant à «  Vikturi » ! Il passa sur Deviantart, Pinterest et autres Tumblr pour découvrir des créations osées, humoristiques, caricaturales ou tout simplement adorables.
N’y tentant plus, Viktor sortit de sa chambre et embarquant son pc. Il frappa à la porte de Yuri et pénétra à l’intérieur avant de sauter sur son lit tout en riant. C’était la première fois qu’il entrait dans cette pièce et pourtant, avec l’euphorie de l’instant, il ne pensa pas à prêter attention à la décoration ou à l’agencement de la chambre de son protégé. Il se contenta de sauter sur son lit en riant, exhibant son ordinateur sous ses yeux

«  Yuri !! Regarde ce que j’ai trouvé sur internet ! Tu savais qu’il y a des gens qui font des dessins de nous ? Y a même des sortes de petits mangas ! C’est fou !! »

Il ouvrit l’ordinateur qu’il plaqua sous le nez de Yuri. Ce dernier n’ayant pas les lunettes sur le bout de son nez, Viktor se sentit obligé de bien approcher l’écran de ses yeux pour qu’il ne manque pas une pixel de cet œuvre d’art signé d’une main d’amateur !

Spoiler:
 

«  T’as vu !!! C’est nous ! On est sexy….. Ça donne envie de manger des Pocky ! »

Viktor ne put s’empêcher de rire alors que Yuri repoussa l’écran. Le visage rouge comme une pivoine en plein été. Il n’entendit qu’à peine Yuri le traiter d’idiot pour regarder de telles images. Viktor était déjà en train d’en chercher de nouvelles qu’il tenait absolument à faire partager à son patineur préféré plus gêné que jamais

« Regarde ! celle-là elle est belle…. Sincèrement Yuri tu es irrésistible dessus… Si un jour je te vois dans une telle position, je crois que je serai dans l’obligation absolue de te sauter dessus ! »

Spoiler:
 

Viktor avait à peine eut le temps de finir sa phrase que Yuri venait de claper le pc. La couleur rouge de ses joues avait envahi tout son visage et son cou. Il était tellement chamboulé qu’il lui était impossible de formuler une phrase cohérence. Ses bafouillements ne faisaient qu’ajouter une plu valu à son charme déjà difficilement résistible…. Si ça n’aurait tenu qu’à Viktor, il aurait volontiers été chercher une boite de Pocky à partager avec lui……


XxxxxxxxxX


Dans le domaine du patinage, comme dans tous les sports, il y avait certaines formalités administratives à remplir. Le siège de la fédération nationale de patinage se trouvait à la capitale, Tokyo, et Viktor avait proposé de se rendre lui-même là-bas pour déposer un dossier concernant le Grand Prix. Cela laissait à Yuri le temps de s’entrainer tranquillement sans avoir à subir les transports, le voyage etc…
Depuis qu’il était tombé sur les fanarts, Viktor s’était amusé à écumer un peu tout ce qu’il trouvait. Ca l’éclatait vraiment ! Il y avait de la recherche et certains dessins étaient particulièrement magnifiques ! C’était le cas de ceux d’une fille se faisait appeler «  Sachiko Hanamiya ». De fil en aiguille, Viktor s’était un peu renseigné sur elle et avait découvert qu’en réalité elle était mangaka professionnelle et qu’elle possédait un studio à Tokyo.

Il n’avait pas été aisé de retrouver l’adresse du studio en question mais à force de recherche Viktor avait fini par obtenir ce qu’il voulait. Il se trouvait donc devant l’immeuble où devait habituer la jeune femme et il vérifia sur les sonnettes présentes à l’entrée qu’il ne s’était pas planté.

Finalement, il réussit à aller jusque sur son palier. Il marqua un temps d’hésitation et frappa à la porte deux petits coups secs avant d’attendre qu’on lui ouvre. La demoiselle était plus jeune que lui, de longs cheveux d’une couleur vacillant entre l’auburn et le prune retenus en une queue de cheval bien haute. Viktor lui servit son plus joli sourire

« Hello ~ »


Il inclina un peu la tête sur le côté, sa mèche de cheveux venant caresser sa joue de façon taquine

« Tu es… l’auteur de ça ? » dit-il en déroulant un dessin qu’il avait imprimé et qui le représentait avec Yuri dans une position des plus lascives « Il faut qu’on ait une petite discussion à ce sujet … »



Kuroko's Basket RPG

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yurionicerpg.forumactif.com
Sachiko Hanamiya
Japon
Japon
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 27/12/2016

MessageSujet: Re: Vikturi shipping <3 [ Sachiko Hanamiya ]   Dim 8 Jan - 17:35

Vikturi Shipping ♥
#Viktor Nikiforov

Comment est-ce qu'on appelle ce sentiment ? Cette frustration. Cette lassitude. Cet énervement progressif. On va appeler ça un ras-le-bol, car cela définit bien l'état dont je suis en ce moment. J'ai besoin de faire une pause, vraiment. Je n'en peux plus là. Fixer une page blanche, la remplir au crayon bleu, repasser à l'encre (tremper sa plume dans l'encre, faire quelques traits, réitérer l'opération, encore et encore), découper les textures (des tas de textures, un peu trop même). Avoir les délais qui pressent et le dégoût de faire uniquement ça de mes journées pendant des heures. Je commence à en faire une overdose.

Je suis fatiguée, mais le jour à rendre mon chapitre se rapproche de plus en plus. Pourquoi ai-je accepté de faire des hebdomadaires déjà ? Ah oui, parce que je suis maso. Et pourquoi je n'ai pas d'aide avec moi déjà ? Des assistants pouvant me faciliter le travail ? Ah oui, parce que je ne gagne que suffisamment pour le loyer et pour mes besoin. Je soupire en m'écroulant sur mon plan de travail, ayant fini la page 28 du chapitre 19 de mon manga. Une pause. Je dois faire une pause.

Je me lève sans grâce de ma chaise et me dirige vers la cuisinette, enfin, le tout petit carré qui me sert de cuisine. Je sors ma bouilloire et la rempli d'eau avant de la mettre en marche. Je me balade ensuite de placard en placard pour trouver mon bonheur. Je trouve une boite de sablé au matcha, ainsi qu'une boîte métallique contenant de quoi faire du thé aux fleurs de cerisiers (petit cadeau d'une amie française que j'ai connu sur le net). Je fixe ma bouilloire un moment, en boudant de sa lenteur habituelle. J'ai bien vingt minutes à perdre avant que l'eau soit suffisamment chaude. Que faire ?

Je me dirige vers mon canapé et m'y écroule avec la délicatesse d'un éléphant. Je soupire en appréciant d'avoir mon dos qui se repose enfin sur une surface. À ce rythme de travail, je risque de finir bossue. Malheur. Mon regard se porte au désordre se trouvant sur ma table basse. Elle est recouverte de nombreux croquis de patineurs (principalement ceux du Grand Prix de Barcelone (ainsi que de l'inévitable Viktor Nikiforov), de magazines en tout genre, ainsi que mon ordinateur portable faisant tourner des musiques utilisées en Programmes dernièrement.

D'ailleurs, celle qui passe en ce moment est Shall We Skate ?, qui a été patiné récemment par Phichit Chulanont. Un patineur que j'affectionne particulièrement pour sa magie à emporter le public avec lui, sa personnalité rayonnante et son importante activité sur les réseaux sociaux. D'ailleurs, comme je le bénie pour cette photo totalement Vikturi datant d'avant la Coupe de Chine. Ils étaient dans un restaurant je crois. Et dire que je l'avais découvert après la scène du 'Hug or Kiss', quelle disgrâce pour la fan de BL que je suis.

Oh, il faudrait que je passe un coup sur mes comptes !

À ces mots, je me relève et prends mon ordinateur, le plaçant sur mes genoux. Parcourant Facebook et Twitter, je voyais quelques questions sur mon manga, des appréciations du chapitre 18, rien de particulier jusque là. Mais là je n'étais que sur mes comptes officiels et non personnels, car là ça change un peu plus... Sur les autres, ça regorge de Fanarts, beaucoup de Fanarts. e mon crue pour le préciser. Beaucoup de Vikturi aussi. Je parcoure les différentes notifications avec un large sourire au lèvres, des étincelles pleins les yeux. Que ce soit les critiques positives ou encore les instants de Fangirlisme d'autres personnes devant mes dessins. Que du bonheur !

On toque à la porte.

Je fixe la porte en haussant un sourcil, je devais accueillir quelqu'un aujourd'hui ? Il me semble pas pourtant. Je repose l'ordinateur là où il était, qui avait depuis changé de musique, mettant en fond Serenade for Two, patiné par Michele Crispino, très beau programme aussi. Mais passons, je m'avance pour ouvrir la porte, allant adresser des paroles à l'individu...

Bonjou-

...Avant de tomber sur une face familière. Trop familière. Vraiment vraiment trop familière. Le genre de face que je suis le parcours depuis plusieurs années. Le genre de face que je connais quasiment chaque trait à force de l'avoir dessiner. Une face portant le nom de Viktor Nikiforov.


Oh.

Mon.

Dieu.


Ne pas crier. Ne pas fangirler. Ne pas crier. Ne pas fangirler. Ne pas crier. Ne pas crier. Ne pas crier. Asdfghjkl. Il est un million de fois plus beau en vrai, oh mon dieu. Oh. Mon. Dieu. Il faut que je me calme, il faut que- Son sourire pourrait facilement faire fondre la glace d’une patinoire, seigneur.

Est-ce du sang qui coule de mon nez ? Cela ne m'étonnerait pas que mon métabolisme craque devant tant de perfection. Argh non, stop ! Je secoue ma tête pour vider mes pensées de Fangirl. Tout en portant une main à mon nez pour cacher le possible saignement, je tente de lui adresser quelques paroles, non sans grimacer en rougissant :

V-V-Viktor Nikiforov !? Q-Q-Qu’est-ce vous faites ici …?

Je le vois dérouler un imprimé… D’un de mes Fanarts Vikturi. OH MON DIEU. Même dans mes rêves les plus fous, je n'aurais jamais imaginé ce genre de scène m’arriver. Je pourrais être sur mon petit nuage, mais le “il faut qu'on en discute” ne me rassure pas vraiment.

Je suis néanmoins sauvée par le gong nommé ‘Bouilloire’ qui nous fait bien savoir son état par son horrible cri. Je sursaute avant de me précipiter vers la cuisine en lâchant dans la panique quelques paroles à la légende vivante :

V-Vraiment navrée !!! H-Hum, entrez, entrez ! Ne faites pas attention au bazar, s'il vous plaît…. Ah où sont mes manières !? Voulez-vous du thé …?

La panique. Totale.

© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viktor Nikiforov
Russie
Russie
avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 29/11/2016

MessageSujet: Re: Vikturi shipping <3 [ Sachiko Hanamiya ]   Sam 14 Jan - 10:21


Vikturi Shipping <3
○ feat. Sachiko Hanamiya ○


Viktor n’avait jamais fait trop attention à ce que sa notoriété pouvait lui apporter. Que ce soit des apports bénéfiques ou non. Il n’était pas idiot. Il savait parfaitement qu’il était le centre d’intérêt de toutes la presse spécialisée dans le patinage. Il se savait aussi très observé et suivi par ses concurrents patineurs professionnels tout comme il savait servir de modèle pour les futures générations quoi viendraient tôt au tard sur la glace.

Viktor était même plutôt du genre à se prêter au jeu de sa popularité. Il ne refusait quasiment jamais une demande d’interview si elle lui était faite en bonne et due forme. Il détestait par-dessus tous les paparazzi qui ne respectaient pas sa vie privée et qui lui sautaient dessus comme des chiens enragés pour obtenir un cliché ou un mot de sa part. Mais même dans pareilles circonstances Viktor ne s’énervait pas. Il n’était pas du genre à jeter un appareil photo qui coute une blinde par terre, ni à insulter un journalise peu scrupuleux. Il préférait prendre les choses avec le sourire et leur demander poliment – mais avec autorité – d’arrêter de le déranger. Souvent ça marchait ! La violence n’aboutit généralement pas à grand-chose de bon.

Ce qu’il ignorait en revanche, c’était tout le monde de la « fantitude » qui gravitait autour de lui. Il n’avait découvert que récemment tous les dessins qui véhiculaient autour de sa personne. Il ignorait aussi que des filles allaient même jusqu’à écrire des fanfictions le mettant en scène dans des scénarios érotiques dépassant de loin ce qu’il oserait faire un jour à Yuri ! Et s’il n’y avait que Yuri !!! En parcourant un site spécialisé dans les fanfictions, Viktor avait eut la surprise de se découvrir casé en couple avec tout un tas de monde ! Un véritable harem vivant ! Des filles ( comme Mila….), et une pléiades de garçons qui avait arraché à Vik des éclats de rire. Il avait littéralement pleuré de rire en lisant une parodie de la trilogie 50 Shades dans lequel on le dépeignait comme un dominateur sauvage cherchant à assouvir Yurio…. C’était hilarant ! Il la recommandait vivement !!

Il avait bien essayé de faire partager ces découvertes avec Yuri mais il avait jugé préférable que son petit Katsudon préféré ignore les fantasmes dont il était l’objet. Ca aurait pu le mettre encore plus mal à l’aise de se savoir observé et dépeint dans des dessins ou des écrits si osés… Yuri était en pleine phrase de préparation pour les compétitions et il n’avait nullement besoin que sa concentration soit perturbée par des éléments si peu importants.

C’est donc de sa propre initiative que Viktor avait fait des recherches pour trouver les auteurs de ces fictions et surtout des dessins dont il semblait être la principale muse. Il n’avait nullement l’intention d’interdire qu’on écrive sur lui. Non non… ça l’amusait bien trop de voir ce que l’imagination des gens pouvait donner ! Et puis il devait reconnaitre que certains fanarts étaient d’une qualité exceptionnelle ! Tant au niveau des traits que des couleurs ou de la représentation. Il n’avait aucune connaissance particulière en la matière mais certains dessins avaient réussi à lui couper le souffle tant ils étaient magnifiques. Et pas uniquement parce qu’il était le sujet représenté dessus !

C’est de cette manière qu’il était tombé sur le blog de Sackiko Hanamiya. Il avait atterri par hasard sur un dessin de lui et Yuri en tenue de mariés et ça l’avait copieusement amusé. Si un jour leur mariage se réalisait – ce dont Viktor doutait à l’heure actuelle…. – il espérait que Yuri serait aussi beau que ce sur dessin !

Il s’était ensuite naturellement renseigné sur les autres travaux de l’auteur. Hanamiya Sachiko, mangaka professionnelle, tenait un studio à Tokyo et elle dessinait sur l’univers du patinage en plus de ses livres publiés dans un hebdomadaire relativement connu dans le monde de l’édition.

Quand la porte s’ouvrit, Viktor offrit à la jeune fille son plus joli sourire. Vu la tête qu’elle fit et le balbutiement qu’elle fut seulement capable d’exprimer, elle n’avait pas eu de mal à le reconnaitre. Faut dire qu’après l’avoir dessiné dans toutes le positions – absolument toutes, habillé comme dans la simple tenue d’Adam – elle n’aurait eu aucune excuse pour ne pas faire le rapprochement entre le mec sur son palier et le prestigieux patineur qu’elle admirait.

▬ V-V-Viktor Nikiforov !? Q-Q-Qu’est-ce vous faites ici …?


Un rire clair échappa à Viktor. Il avait l’habitude de faire ce genre d’effet aux gens la première fois qu’il les voyait. Il se rappelait encore de sa rencontre avec Yuri dans les bains de Yu-topia. Ça avait été mémorable ! Rocambolesque presque. Mais si c’était à refaire, Viktor ne changerait aucun détail ! Existait-il plus belles rencontres que celles dans un bain japonais ?

« Lui-même en personne ! »

Il déplia le dessin avec lequel il était venu pour montrer la raison de sa présence. La jeune femme sembla perdre quelques couleurs avant de lui ouvrir la porte pour l’inviter à rentrer ? Ce que le russe fit sans se faire prier.

▬ V-Vraiment navrée !!! H-Hum, entrez, entrez ! Ne faites pas attention au bazar, s'il vous plaît…. Ah où sont mes manières !? Voulez-vous du thé …?

Viktor la laissa refermer la porte derrière lui et, par habitude, il retira ses chaussures avant de laisser son regard se promener dans l’intérieur du studio. Il y avait du désordre mais ce n’était pas dérangeant. Vu l’agencement des choses, il était évident que cet endroit servait de logement mais aussi de lieu de travail. Des dessins il y en avait partout ! Et c’était bien connu : les mangaka sont des gens débordés par leur travail et pressé par des deadlines trop courtes. Aussi, Viktor se promit  de ne pas user de son temps plus que de nécessaire

« Ne t’en fais pas, c’est pas spécialement mieux rangé chez moi… Enfin… en ce moment je vis chez mon compagnon et je n’ai pas encore eut le temps de défaire mes cartons. C’est un vrai capharnaüm ! »


Compagnon…. Le mot était venu tout seul. Yuri était-il le compagnon de Viktor ? En quelque sortes oui vu qu’ils patinaient ensembles et vivaient sous le même toit. Et puis, il n’allait pas le présenter en disant «  mon poulain », il détestait cette appellation. Il ne dirait pas non plus « mon Kastudon » d’une part parce qu’elle ne comprendrait pas et d’autre part parce que c’était entre eux… Un petit nom affectif dont ils étaient les seuls à connaitre l’existence, grâce à Dieu !  Alors faute de mieux « compagnon » ça serait parfait pour décrire leur relation.

Viktor entra dans le studio mais resta debout sans avoir où s’installer. Il ne voulait toucher à rien pour ne pas déranger ou ficher en l’air un travail bien trop compliqué et long

« Un thé ça sera parfait. Merci beaucoup ! »

Il lui fit un grand sourire. Elle paraissait plus nerveuse que jamais

« Ne t’inquiète, je ne suis pas là pour te passer un savon ou te trainer en justice pour avoir usurper mon image. Tes dessins sont vraiment très jolis ! J’ai été voir tes autres travaux et je suis séduit »

Viktor attendit qu’elle lui serve le fameux thé qu’elle m’a proposé. Il posa le dessin que qu’il avait imprimé sur une surface déjà surchargée de la table. Son sourire fit face au visage aussi rouge écarlate que les cheveux de la mangaka. Il rit un peu. Il fallait qu’elle se détente ! Mais ça ne devait pas être évident pour elle de se retrouver devant une personne dont elle a dessiné le derrière dans des postions assez éloquentes et ô combien sensuelles….

« J’irai droit au but. J’adore les dessins que tu fais de Yuri et moi. Ca vole un peu – beaucoup – notre intimité mais je trouve ca très amusant et je suis nullement gêné »


Il rit de nouveau

« Yuri me répète souvent que je ne suis pas assez pudique… Et moi je lui répète souvent qu’il est trop coincé »

La tasse de thé est toute chaude dans les mains de Viktor. Elle les lui réchauffe un peu et c’est agréable. Il a toujours eu une préférence pour le café cela dit. Mais le Japon est incontestablement un pays dans lequel le thé est roi. Autant se plier aux coutumes locales !

« Mon compagnon est en pleine préparation de compétition. S’il venait à tomber sur des dessins aussi érotiques et réalistes, je crois qu’il tomberait dans les pommes… Note que… c’est pas une si mauvaise idée… Je pourrai peut être lui faire du bouche à bouche pour le ramier ~ »


Il fit un clin d’œil à la jolie mangaka avant de rire un peu plus. Vraiment, Si Yuri était au courant de tout ca il ne s’en remettrait certainement pas. Ou bien… est ce que ca lui donnerait des idées ? Hm…



Kuroko's Basket RPG

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yurionicerpg.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vikturi shipping <3 [ Sachiko Hanamiya ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vikturi shipping <3 [ Sachiko Hanamiya ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'est-ce qu'un Shipping ?
» Arcan in Shipping Infinity
» Ebay, Global shipping program
» MON SC8e RIEN QU'A MOI...
» Nana le film

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri on ice RPG  :: We were born to make history :: Asie :: Japon :: Tokyo-
Sauter vers: