Yuri on ice RPG

un forum de RPG basé sur l'animé Yuri on ice !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une timbrée en Amérique [répond qui veut, 1 personne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arita Fakuza
Russie
Russie
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 12/01/2017

MessageSujet: Une timbrée en Amérique [répond qui veut, 1 personne]   Jeu 26 Jan - 16:33

Il fait très froid cette semaine en Russie d'après les médias. Personnellement, je ne vois pas trop de différence avec les autres années. Il faut dire, je ne suis jamais allée ailleurs. L'inconnu ne m'a jamais vraiment appelée, je suis russe jusqu'au bout des ongles bien que mes parents soient japonais.
L'adoption, que voulez-vous...

Il est tard, nombre de magasins doivent être fermés à l'heure qu'il est. Mais je suis là, dans ce bâtiment glacial qu'est la patinoire de Moscou. Je connais le gérant de celle-ci, il m'a donc laissé entrer pour que je puisse patiner seule.
Je chausse mes patins, nombre des strass qui les ornaient se sont décrochée depuis le temps que je ne les avais pas mises. Je ralentis en lassant le second patin, je me revois de nouveau à ma dernière compétition...

---------------------------------------

Dix ans plus tôt,

Je venais d'apprendre que j'étais enceinte. Mais je devais continuer la compétition , tout de moins tant que je n'ai pas rendez-vous pour avorter.
Mes patins sont aussi impeccables que ma tenue que je finis de ficeler autour de mes mollets. Je ressemble à une androgyne avec tout ces apparats de paillettes et de tissus drapés...
Oui, je suis tellement beau... que je me dis en faisant face au miroir.

Le casque de mon walkman sur les oreilles, je me concentre sur la musique qui va résonner dans la salle dans quelques minutes.
Dimitri, mon concurrent mais aussi mon amant passe actuellement sur une des symphonies de Chopin. Sa pose finale me fait manquer un battement, car c'est dans ma direction qu'il regarde, les yeux en larmes. Sa performance n'était pas des meilleures d'après le jury. Mais je n'avais pas le temps de m'attarder sur ses points que déjà je posais un patin sur la glace, une rose entre les dents que je finissais toujours par tendre à une femme en fin de présentation.

Une pose nonchalante, j'attends la seconde note de la musique pour prendre une suite de poses avant de me mettre à ma chorégraphie. C'était la seule que j'avais crée moi, mon chef d'oeuvre.
Une pose prise presque en conservant une grande vitesse suivit d'un quadruple axel, le public féminin devenait dingue. Mais je ne devais pas me relâcher car j'enchaînais de suite avec une pose à l'équilibre assez précaire.
La musique s'emballe, je l'appuie en effectuant ma première combinaison. Puis, soudainement, en tournant à pleine vitesse sur moi même, le ruban qui tenait mes cheveux en queue haute se défait.
Mes cheveux d'un rouge sang tournoie avec moi, le public est encore plus fou.
Mais je ne me déconcentre pas, ne prenant même pas la peine d'écarter mes cheveux de mon visage quand ils gênaient. Je connaissais cette chorégraphie les yeux fermés, je devais rester élégant avant tout.

----------------------------

Je finis ma chorégraphie en sueur sur la dernière pose, les cheveux plaqués sur mon front mouillé.
Mes souvenirs me sont toujours aussi douloureux.
Je le sais, je sens de chaudes larmes couler le long de mes joues. Je quitte de suite la patinoire, remets tout en place à la hâte et cours jusqu'à la sortie, marmonnant un "merci" à la personne qui m'attendait pour fermer le bâtiment.

Le torrent de larmes reprennent de plus belle quand je m'assois dans ma voiture. J'étais si accompli autrefois... pourquoi fallait-il que cela tourne de la façon la plus mal possible? J'étais un prince, un conquérant de la glace...
Mais je suis devenue mère bien malgré moi.

Je me démaquille de tout ce mascara qui a souffert de mes larmes et prend la route, un peu trop vite.

En roulant, me viennent de nombreuses idées. Mon début de carrière en tant qu'entraîneuse ne me comble pas assez. Je ne pourrais jamais retourner en compétition, je sais. Mais je n'arrive plus à côtoyer de grands passionnés de la patinoire... sans m'ennuyer.

J'arrive chez moi, une domestique m'apprend que Aniva dort déjà. Je pars donc sur mon ordinateur pour voir les actualités en terme de patinage artistique.
Puis je vois cette publication de ce centre à Chicago... pratiquement toutes les grosses pointures y sont actuellement. Mais bien sûr!
J'en avais déjà entendu parlé mais je n'avais pas réalisé que c'était aussi immense...

--------------------------------------

- Tu m'enverras des photos hein maman? J'veux les montrer à mes poteaux à la récré.
- Oui mon petit pain d'épice, je te le promets!


J'embrasse le front de ma tendre fille avant de lui réajuster son bonnet sur sa tête. Une grosse valise dans une main et un sac en bandoulière sur les épaules, je souris une dernière fois à ma fille avant de m'éloigner pour enregistrer mes bagages.

---------------------------------------

Mais c'est quoi ce pays?
A peine j'arrive qu'on me fait une fouille complète! J'ai l'air si peu réglo que ça?!
J'ai donné mes papiers, on ne m'a pas crue à mes papiers et je suis restée cinq heures dans un parloir à parler à des agents de police avec mon accent anglais dégueulasse si bien qu'ils ont du appeler un traducteur pour me comprendre.

Je sors de l'aéroport, épuisée et surtout énervée. A peine, je sors, je me fais harceler par trois taximen qui veulent déjà prendre mes paquets.

-Mais vous aller me lacher la grappe les amerlos!

Celui qui était déjà avec ma valise en main se prend un coup de pied bien calé entre les jambes, ce qui fait reculer les deux autres. Non mais... ça ne se fait pas, voilà!

Mais quel pays...

Je marche un instant, marmonnant de nombreuses fois que ce pays est pas croyable. Puis, je me rends compte que je ne sais même pas où je vais.

Petit rire bête... c'est pas ma journée...

Je m'assieds sur ma valise et sort un plan et un petit bout de papier qui sert de mémo.
Bon... je dois aller à Chicago...
Ah... je devais prendre le taxi...

- *Rire léger* ... C'est gênant...

A celui/celle qui compte répondre:
 

_________________
LA PROF EST LAAAA ♫ Un à la fois pour les sollicitations je vous prie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une timbrée en Amérique [répond qui veut, 1 personne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri on ice RPG  :: We were born to make history :: Etats-Unis :: New-York-
Sauter vers: