Yuri on ice RPG

un forum de RPG basé sur l'animé Yuri on ice !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Oktoberfest .... Prost !!! [ Lukas Lindemann ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Viktor Nikiforov
Russie
Russie
avatar

Messages : 251
Date d'inscription : 29/11/2016

MessageSujet: Oktoberfest .... Prost !!! [ Lukas Lindemann ]   Sam 7 Jan - 23:29


Oktoberfest….. Prost !!!
○ feat. Lukas Lindemann○


TEXT TEXT TEXTE TEXTE La saison de compétions de patinage artistique allait bientôt commencer. Cela faisait plusieurs mois maintenant que Yuri et Viktor travaillaient sur deux nouvelles chorégraphies dans lesquelles ils avaient placé tout leur espoir de pouvoir remporter la médaille d’or. Et cette fois, en cas d’échec, il n’y aurait pas de dispute, pas de séparation. Hors de question de revivre l’enfer qu’ils avaient traversé la dernière fois. Non non non et non ! Viktor n’aurait pas su s’il aurait été capable d’endurer une telle chose.

A force de travailler à ce point, tout le monde commençait à sentir la fatigue pointer le bout de son nez. Le centre d’entrainement de Chicago avait été pour Viktor une bénédiction. Il avait fait tellement de rencontre là-bas ! Lysandre, Castiel, Hans et son frère Thomas. Et il y avait fait aussi bien des retrouvailles ! Yurio, Mila et Lukas.

L’année précédente avait fini de façon la plus tragique qui puisse être. Isolé, Viktor avait pris conscience d’avoir sacrifié toute sa vie sociale au patinage. Il n’y avait qu’avec Lukas qu’autrefois il avait tissé des liens d’amitiés. Mais les garçons s’étaient perdus, refaisant leur vie chacun de leur côté. Sur la glace pour Viktor, dans l’armée pour Lukas…

Jamais il ne se serait attendu à le retrouver. Et pourtant c’est ce qui s’était produit ! Lukas avait frappé à sa porte et l’avait aidé à se sortir de la terrible dépression dans laquelle il s’était noyé. Depuis, leur amitié était repartie de plus belles. Ils avaient tellement de choses à se raconter et tellement de temps à rattraper !

Lorsqu’il a plié bagage pour aller à Chicago avec Yuri, Viktor n’avait pas manqué d’en parler à son ami. Ce dernier souhaitait renouer un peu avec le milieu de la danse sur glace et il n’y avait pas de meilleure façon ni de meilleur endroit que là-bas pour réaliser son projet. Mais il était tellement rouillé qu’il lui serait bien impossible de reprendre la compétition. Par contre, son tempérament patient et pédagogue en faisait un entraineur d’exception. De son coté, Yuri avait sympathisé avec un garçon dont le jeune frère, patineur de talent, était à la recherche d’un coach. C’est donc tout naturellement que Viktor et Yuri firent les présentations entre Lukas, Thomas et son frère ainé Hans.

Au fil du temps et des mois, le petit groupe passait souvent des moments ensemble. Yurio venait se joindre à eux lorsqu’il avait un sursaut de sympathie et qu’Otabek n’était pas disponible. C’était amusant d’ailleurs de voir le rapprochement entre le jeune russe et le kazakh. Viktor s’amusait de leur petite relation et il était heureux que Yurio ait enfin trouvé quelqu’un capable de le comprendre et de le faire sourire. Après ce qu’il y avait eu entre eux et les incidences que cela avait découlée, Yurio méritait bien sa part du gâteau en matière de bonheur.

Alors que la tension était de plus en plus palpable, Lukas avait fait une proposition à la fois saugrenue mais tentante. Il avait proposé d’aller se détendre un moment pour faire le vide et ne pas laisser la pression et la fatigue ruiner des mois d’entrainement compliqués. Dans son idée, les patineurs resteraient de leur côté et les entraineurs de l’autre, le temps d’un week end sympa où il était interdit d’approcher une patinoire où un patin à moins de 500 mètres !

Viktor avait tout de suite été emballé ! L’idée était super et bien ça permettrait aussi de mieux se retrouver ensuite de se raconter ce que les uns et les autres avaient fait ! Il avait été encore plus séduit et excité quand Lukas l’informa que durant ce week end, ils iraient à une fête allemande incontournable : Oktoberfest ! La fête de la Bière de Munich ! Viktor en avait beaucoup entendu parlé mais il n’y avait jamais participé ! Ça serait l’occasion

Du coup, Viktor avait préparé ses valises pour se rendre en Allemagne. Il laissait Yuri aux bons soins des deux frères Ackerman avec lesquels il devait passer le week end. Bon courage ! Parce que si Thomas était assez facile à vivre ce n’était pas le cas de Hans dont le caractère volcanique pouvait être à redouter ! Mais aussi bizarre que cela puisse paraitre, Hans et Yuri étaient devenus véritablement proches et Viktor ne saurait pas expliquer ce que deux garçons aussi différents arrivaient à se trouver. Mais vous savez ce que l’on dit ? Les opposés s’attirent et visiblement ils en étaient l’exemple le plus concret !

Viktor avait suivi à la lettre les recommandations de Lukas. Il devait penser à prendre des vêtements confortables, chauds et qui  ne craignaient pas d’être abimés. Pourquoi ? Il n’en avait aucune idée. Quand il avait posé la question, Lukas lui avait répondu avec un sourire malicieux qu’il verrait sur place.


Pour tout bagage, Viktor avait donc pris un sac à dos. Il avait enfourné dedans quelques affaires et il avait enfilé sa veste et une écharpe enroulée autour du cou. Il s’était approché de Yuri et l’avait embrassé pour lui dire au revoir. Ça lui faisait un petit pincement au cœur de le laisser… Mais ce n’était pas la fin du monde et puis ils se retrouverait dans deux jours ! Ce n’est rien deux petites journées !

Viktor se dirigea vers l’appartement de fonction de Hans dans lequel Lukas avait donné rendez vous. La relation entre Lukas et Hans n’était plus un secret pour personne mais son ami allemand n’était pas du genre à s’épancher sur le sujet. Ils étaient plutôt discrets et ne s’affichaient pas publiquement bras dessus bras dessous. C’était leur choix après tout

« Je suis prêt ! » Déclara Viktor d’un ton enjoué avec un sourire angélique !

Il attendit que Luka rassemble ses affaires avant de faire un signe de la main aux deux garçons restants en arrière. La fête de la bière ! Il était excité comme une puce ! Espérons qu’il ne serait pas déçu !


XxxxxxxxxxxxxxxX


Arrivé sur place, Viktor laissait son regard turquoise naviguer tout autour d’eux. La fête en question avait lieu non loin du centre de Munich. Elle avait lieu dans un gigantesque terrain vague aménagé pour l’occasion. On apercevait des grandes constructions en bois qui devaient être le comptoir où les bières seront servis plus tard. Il y avait une sorte de fête foraine fabuleuse et disproportionnée qui encadrait tout le terrain vague et de nombreux stands de restaurations rapides mélangeaient leurs odeurs en une seule qui donnait presque la nausée

« Je n’imaginais pas ça comme ça mais…. Ça va être amusant ! »

Il se mit à rire avant de regarder son ami

« Tu as déjà participé à cette fête ? En Russie nous n’avons pas de «  fête de la Voldka »…. Dommage, ça serait une bonne idée à développer ! »


Viktor était impatient. Il avait envie de tout voir ! Il avait envie de se détendre. Il voulait décompresser une bonne fois afin d’attaquer la saison de compétition en parfaite condition. Là où il était, il espérait que Yuri passait également un bon moment

« Bon on fait quoi ? Tu as réservé une chambre d’hôtel j’espère ? Parce que ça doit être complet partout et je nous imagine pas dormir à la belle étoile…. Trop froid…. Tu me réchaufferai ?~ »



Kuroko's Basket RPG

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yurionicerpg.forumactif.com
Lukas Lindemann
Allemagne
Allemagne
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 24/12/2016

MessageSujet: Re: Oktoberfest .... Prost !!! [ Lukas Lindemann ]   Dim 5 Fév - 23:52



feat. Viktor Nikiforov

Oktoberfest….. Prost !!!

Lukas était crevé.

Ces derniers temps, la saison de patinage étant prête à commencer, les entrainements se multipliaient et devenaient de plus en plus difficile. Ajouté à cela la pression, d’autant plus grande sur ces épaules avec les problèmes qui planent au dessus de la tête de Thomas et de sa famille qui lui rajoutent des responsabilités dans l’affaire, le pauvre blond était au bord de l’implosion.

Il n’était pas du genre stressé ou angoissé, mais il avait tout de même oublié ce qu’une compétition pouvait faire subir mentalement avant même de commencer, il devait impérativement décompresser, et ce n’était pas le seul dans ce cas. Il voyait bien que les deux frères Ackerman aussi étaient à cran, de même pour son ami Viktor... Du coup, un éclair de génie le traversa, comme souvent, contrairement à ce que les autres pourraient penser.

C’est tout naturellement qu’il proposa à tout le monde de se détendre en organisant une petite sortie... Mais seulement pour Viktor et lui, les autres garçons n’étant pas conviés. Cela faisait un moment qu’il y pensait, mais c’était l’occasion de passer un moment privilégier avec son ami d’antan afin de renouer des liens oubliés. Et il ne voulait pas que l’un comme l’autre ne soit distrait par Yuri ou Hans, leurs copains respectifs, ils devaient se retrouver tout les deux.

Vu que Yuri semblait plutôt bien s’entendre avec les deux frères, ils pourraient donc passer ce week-end ensemble sans trop de problème, si Hans était bien luné, sinon, attention les vélos... Enfin, où il serait, ce ne serait pas son problème... Hinhinhin.

Du coup, c’était aussi le meilleur moment pour faire quelque chose où il avait toujours rêvé d’amener son ami, la bien connue fête de la bière à Munich, un évènement à ne manquer sous aucun prétexte pour tout allemand qui se respecte un tant soit peu. Et puis c’était aussi l’occasion de vérifier si Viktor était à la hauteur de la réputation de sa patrie, à votre avis, qui d’un allemand ou d’un russe tient le mieux l’alcool ? C’est une question à laquelle Lukas aimerait répondre des suites de ce week-end d’anthologie, il ne connaissait que trop bien la réputation de Viktor concernant son penchant pour la bouteille...

A vrai dire, il serait bien allé là-bas avec Hans, vu qu’il est allemand d’origine, cela aurait pu être un bon moment tous les deux mais...faire séparer Hans et Thomas c’était toujours quelque chose de compliqué, même pour quelques heures, donc imaginez un week-end !! Et puis de toute façon le petit brun ne bois pas, donc la fête perdrait une bonne partie de son intérêt et il préférait largement l’amener ailleurs, afin de passer un vrai moment tous les deux. Vu que c’est assez rare, surtout en ce moment.

Lukas avait été heureux que Viktor accepte sa proposition, surtout qu’il avait déjà tout prévu depuis un moment, il aurait été embêté si le russe avait refusé...Bon il aurait toujours pu y aller avec quelqu’un d’autre, mais pas sur que Hans voit d’un bon œil la présence de Rhapsody à ses côtés pour ce week-end, pas sur du tout... La demoiselle en tous cas en aurait sans doute été ravie, la connaissant.

C’est donc en avance que la valise du blond avait été préparée, et même là-bas, il n’allait pas se priver de ses belles chemises, à croire qu’il ne savait pas porter autre chose... mais...mais cela le mettait en valeur...c’était beau et...et classe... arrêtez de le juger. Il aimait ça, et puis Hans lui avait dit que ça lui allait bien. Du moins, il avait dit que ce n’était pas le pire, tout tsundere qu’il est.

D’ailleurs, Viktor venait d’arriver, ce qui signifiait qu’il était temps de lui dire au revoir, à Hans. Il prit tout de même le temps d’aller charger ses bagages dans la voiture avant de saluer Thomas, et d’embrasser Hans sur le front avec affection. Il n’aimait pas vraiment les au revoir, et surtout lorsqu’ils étaient publics, et devant Thomas d’autant plus.

Un petit mot doux –mais pas gnangnan- susurré à l’oreille, suffisant à faire rougir son destinataire, et les deux amis étaient déjà partis. Ce n’est que plusieurs heures plus tard qu’ils arrivèrent à destination, le voyage avait été un peu fatiguant, mais Lukas avait l’habitude, sans doute que Viktor aussi vu qu’il était toujours sur les routes à cause du patinage.

Une fois au bon endroit, les lèvres du blond s’étirèrent dans un franc sourire devant le spectacle. Il venait ici depuis sa plus tendre enfance, ses parents adorant cette fête, et il connaissait ce paysage par cœur même s’il changeait un petit peu suivant les années. L’esprit restait le même.
La fête n’ayant pas encore officiellement commencé, il y avait tout de même foule de monde même si ce n’était rien comparer à ce qui allait suivre.

-Je n’imaginais pas ça comme ça mais…. Ça va être amusant !


-Tu voyais ça comment ?


Lukas était curieux de savoir l’idée que Viktor s’en faisait avant de venir.

-Tu as déjà participé à cette fête ? En Russie nous n’avons pas de «  fête de la Voldka »…. Dommage, ça serait une bonne idée à développer !

-J’y vais tous les ans depuis...un certain temps... Ceci dit j’apprécie cette idée de fête de la Vodka... Même si je ne tiendrais surement pas un week-end avec ça...


C’est que la vodka, ça tape un peu plus que la bière quand même, autant le blond arrive à enchainer les pintes de la boisson au houblon, autant que deux verres de vodka suffisent à le mettre pompette et le faire somnoler. Mauvaise idée donc.

-Bon on fait quoi ? Tu as réservé une chambre d’hôtel j’espère ? Parce que ça doit être complet partout et je nous imagine pas dormir à la belle étoile…. Trop froid…. Tu me réchaufferai ?~

-Tu me prends pour un bleu ? C’est réservé depuis des mois~


Lukas se pencha vers son ami pour lui répondre à voix plus basse, de façon un peu sensuelle afin de rentrer dans son jeu.

-Je ne sais pas si tu aimerais ma façon de te réchauffer~


Il n’y avait là que de fausses arrières pensées. Même si Lukas devait bien reconnaître la beauté évidente de son ami, il ne l’attirait pas. Peut-être que cela aurait été le cas s’ils ne se connaissaient pas autant et depuis si longtemps, après un verre, le coup d’un soir, il lui aurait plu, sans doute. Mais là, ce n’était même pas envisageable, même pour un coureur comme Lukas.

Coureur en repent bien sur, il n’était pas question de fricoter ailleurs ce week-end alors que Hans avait confiance en lui. Même si les seins des serveuses dans leurs robes bavaroises sont vraiment très attirants... Très très... Cela avait été prouvé plusieurs fois les années précédentes. Vous n’en saurez rien de plus afin de garder l’anonymat de ces jeunes femmes, sachez juste qu’elles ont apprécié leur fête de la bière, ces années là.

-J’ai pris une chambre pas très loin, mais assez pour ne pas être dérangé par les bruits ou les gens bourrés... Par contre, même si j’ai réservé à l’avance je n’ai pu avoir qu’une seule chambre... On devra dormir ensembles~

Pas que Lukas ne soit dérangé, et connaissant Viktor qui n’était pas du genre timide, cela ne serait sans doute pas un problème pour lui de partager son lit avec le blond.

Du coup, les deux amis prirent la direction de l’hôtel afin d’y déposer leurs affaires, ce n’était pas pratique de se trimballer avec deux valises, même petites. Et aux moins ils auraient une idée de leur lit, c’est important de créer un lien avec lui avant de partager un moment si intime qu’une nuit.

Et puis pendant le trajet cela permettait à son ami russe de visiter un peu la ville à l’architecture si particulière dont la vieille ville était simplement superbe. Peut-être qu’ils y feraient un crochet rapide afin de s’en mettre plein les mirettes.

-C’est quand même étonnant que tu ne sois jamais venu dans le coin, te connaissant...


Lukas lui servit un petit sourire complice en accompagnant sa phrase.

Ben oui, c’est que Viktor avait un sacré levé de coude quand il voulait, vu à quel point la fête de la bière était connue et que le russe voyage pas mal, il aurait pensé que ce dernier y serait allé au moins une fois... Mais c’était aussi bien comme ça, il pourrait lui faire découvrir.



(c) codée par mayuyu

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viktor Nikiforov
Russie
Russie
avatar

Messages : 251
Date d'inscription : 29/11/2016

MessageSujet: Re: Oktoberfest .... Prost !!! [ Lukas Lindemann ]   Lun 27 Fév - 10:33


Oktoberfest.... Prost
○ feat. Lukas Lindeman ○


La fête de la bière de Munich était l’évènement incontournable qui animait le mois d’octobre en Allemagne. Mais si Viktor en avait souvent entendu parler il n’avait pas pour autant participé à l’une de ces beuveries géantes extrêmement populaires. Ce n’est pas l’envie qui lui manquait pourtant ! Mais c’était le temps… Son emploi du temps de patineur avait toujours été extrêmement chargé. Il fallait composer entre les différentes compétitions nationales et internationales permanentes auxquelles s’ajoutaient les compétitions plus épisodiques comme les Jeux Olympiques ou les exhibitions hors compétition. C’était à tel point que Viktor n’avait parfois pas le temps de retourner dans sa Russie natale pour aller saluer sa mère. Elle était tout ce qui lui restait de famille donc forcément il était assez attaché à elle et il ne se passait pas une seule semaine sans qu’il l’appelle pour prendre de ses nouvelles et s’assurer que allait va bien.

Cela faisait maintenant plusieurs mois que Viktor avait emménagé aux états unis avec Yuri. Il fallait dire que le centre d’entrainement qui y avait été aménagé était tout simplement parfait. Pas étonnant à ce que tout le gratin des sports de glace s’y retrouve et s’y croise entre deux séances d’entrainement. Heureusement que les patinoires étaient nombreuses sans quoi cela aurait posé des problèmes pour les entrainements.

Sa vie avec Yuri était parfaite. Il n’y trouvait rien à redire. Une nouvelle forme de complicité et de confiance mutuelle s’était tissée entre eux. Il chérissait chacun des moments qui lui était donné de passer auprès de son charmant japonais. Il avait appris à découvrir de nouvelles facettes de sa personnalité et chacune d’entre elles ne faisaient que rendre Viktor encore un peu plus amoureux.

Ce qu’il appréciait de sa vie à Chicago c’était aussi le petit groupe d’amis qui s’étaient formés autour de lui. Lui qui n’avait jamais vraiment pu connaitre les joies d’avoir un groupe de copains sur qui compter, découvrait ce plaisir et les fous rires qui l’accompagnait. Avant, seul Lukas était devenu son véritable ami. Son meilleur ami même. Mais ça c’était avant son départ pour l’armée et la brisure que cela avait causé dans leur amitié. Viktor n’avait pas caché sa surprise quand il avait ouvert la porte de chez lui pour y découvrir le visage de Lukas qui refaisait irruption dans sa vie après bien des années de silence et de séparation. Durant sa rupture avec Yuri, Lukas avait été un pilier pour Viktor. C’est lui qui l’avait soutenu et qui l’avait poussé à rejoindre Yuri au Japon pour lui déclarer ses sentiments. Rien que pour cela Viktor lui en serait éternellement reconnaissant. Et Lukas pouvait être assuré qu’en cas de problème il pourrait toujours compter sur le soutien de Viktor pour l’aider.

Avec l’arrivée imminente de la nouvelle saison de compétition, il n’avait pas été étonnant que la pression commence à monter et à devenir un peu plus oppressante pour tout le monde. Viktor n’avait pas envie d’échouer. Oh, pas pour lui bien sûr. Il se fichait pas mal de ce que les gens pensaient de ses compétences d’entraineur. Il savait que son choix de se reconvertir en coach n’était pas pleinement approuvé. Mais il était approuvé par lui-même et par Yuri. C’était donc tout ce qui comptait.

Non s’il avait envie de briller c’était pour Yuri. Son compagnon n’avait encore jamais pu gouter à la joie d’une médaille d’or. Il savait aussi que Yuri se mettait une pression monstrueuse pour être à la hauteur de ce qu’il pensait être le mérite de Viktor. Ce n’était pas faute de le rassurer et de lui expliquer qu’il n’avait absolument rien à prouver à Viktor. Il ne lui devait rien. Yuri devait patiner pour lui, pour son propre plaisir et pour sa propre envie. Mais allez faire rentrer ça dans le crane d’un Yuri Katsuki extrêmement peu confiant et terriblement exigeant envers lui-même.

Alors quand Lukas avait proposé à Viktor d’aller prendre l’air et de s’échapper le temps d’un week end à Munich pour la fête de la bière, le russe n’avait pu qu’approuver. L’idée était excellente. Cela permettrait de décompresser une bonne fois et d’attaquer la saison avec bien moins de pression sur les épaules. Ce qui était valable pour Viktor l’était aussi pour Lukas. Le russe savait que la relation de son ami avec Hans était un peu compliquée. Il ne connaissait pas tous les tenants et les aboutissants de la chose mais il était assez admiratif envers Lukas de réussir à supporter le caractère de l’ainé des frères Ackerman. Hans n’était pas spécialement méchant. Mais il avait un caractère assez déterminé et particulièrement possessif et protecteur lorsqu’il s’agissait de Thomas. Une possessivité avec laquelle Lukas devait jongler au quotidien…

Alors oui, ce weekend end en Allemagne tombait à pic ! Pendant qu’il allait s’amuser ici avec Lukas, Yuri passerait le weekend end avec Thomas et Hans. Viktor s’était senti coupable de l’abandonner aux Etats-Unis pendant qu’il partait à l’autre bout du monde. Mais Yuri et les frères Ackerman s’étaient prévu un weekend end tout aussi sympathique que les deux entraineurs déserteurs. Ainsi tout le monde allait profiter un bon coup avant de se retrouver dès lundi dans de bien meilleures conditions, prêts à attaquer les compétitions !

La fête de la bière de Munich ! Pour le moment cela ne correspondait pas vraiment à l’image que Viktor s’en était fait. Et il ne se priva pas pour le faire remarquer à Lukas.

-Tu voyais ça comment ?

Le russe regarda son ami

« Et bien je ne sais pas trop en réalité. Tu sais, il y a tout un tas de choses qui se raconte sur la fête de la bière allemande. J’ai entendu dire que c’était assez sulfureux et qu’il était courant qu’il y ait des bagarres. Je pensais que ça serait comme un grand festival d’Heavy métal ! » Il se mit à rire avant d’apporter plus d’explications « Un terrain vague avec des centaines de toiles de tentes partout ! J’ai même entendu dire qu’il y avait des trous dans les bancs pour pisser sans avoir à se lever et perdre sa place ! C’est vrai ou ça relève de la légende urbaine ? »

Pour le coup la réponse de Lukas l’intéressait. Il avait beau ne pas être extrêmement pudique, il se voyait pas devoir faire pipi dans un trou creusé sur un banc. Merci l’hygiène ! Mais c’était peut être qu’une légende destinée à rendre cette fête un peu plus fascinante. Un peu comme le mythe du produit rouge qui se diffuse dans une piscine si tu fais pipi dedans…. Personne ne savait s’il y avait effectivement un produit colorant ou si c’était qu’un mythe pour dissuader les nageurs les plus dégoutants…

-J’y vais tous les ans depuis...un certain temps... Ceci dit j’apprécie cette idée de fête de la Vodka... Même si je ne tiendrais surement pas un week-end avec ça...

Viktor posa sa main sur l’épaule de Lukas qu’il tapota bravement. C’est vrai que la vodka était un alcool bien plus fort que la bière. Mais stupide serait celui qui considérerait la bière comme un alcool de chocotte ! Pour en avoir gouté un certain nombre, Viktor savait qu’il y avait des bières qui tapaient relativement fort et qui pouvaient monter jusqu’à des 19 degrés au bas mot ! Pas le genre de bière à picoler pour se rafraichir entre deux parpaings…. Non non, c’était des bières d’exception qu’il fallait apprécier en se prélassant tranquillement dans un canapé. C’est qu’elles pouvaient être traites…. Mais avec la vodka pas de traitrise possible ! Dès le début on sait à quoi s’attendre et au bout de quelques verres l’alcool ne tarde pas à montrer ses effets !

« T’en fais pas, un jour je t’apprendrai à te pas te taper une cuite en buvant de la vodka. Question d’habitude ! Mais ça serait chouette de faire une fête de la Vodka ! Avec de magnifiques matriochkas pour faire le service ! Charmeur comme tu es, tu serais sous le séduit ! Elles valent bien les belles allemandes dans leurs tenues bavaroises ! »

Viktor n’avait jamais été attiré par les filles. Il avait compris très tôt que sa préférence sexuelle était davantage tournée vers les hommes. Cela ne lui empêchait pas de reconnaitre une jolie jeune fille quand il en voyait une ! Mais contrairement à son coureur de meilleur ami, il n’éprouvait aucune envie de la mettre dans son lit. Oh tiens, d’ailleurs, Lukas semblait s’être assagit de ce côté-là. Il paraissait un peu moins séducteur qu’autrefois. Cela voulait-il signifier qu’avec Hans Ackerman c’était quelque chose de suffisamment sérieux pour que Lukas souhaite faire de son mieux afin de ne pas le perdre ? Et bien ! Ça serait une première ça ! Parce qu’autrefois, petite amie ou pas, Lukas ne se gênait pas pour aller regarder ailleurs si le gazon était meilleur……

Le sourire de Viktor se transforma en un rire franc quand Lukas se mit à murmurer à son oreille de façon suave.

-Je ne sais pas si tu aimerais ma façon de te réchauffer~

Viktor le regarda et il leva sa main pour la poser sur le visage de son ami qu’il caressa avec amusement. Il entrait pleinement dans le jeu de Lukas sans pour autant penser un traitre mot des paroles qui franchissaient ses lèvres.

« Qui te dit que je n’aimerai pas ? Il n’y a qu’une seule façon de le savoir, beau blond ~ »

Non non ! Viktor Nikiforov était un garçon fidèle et irrémédiablement amoureux de Yuri. Il avait tellement galéré à avoir son beau japonais. Il n’allait pas tout foutre en l’air de façon aussi stupide ! Et encore moins avec Lukas !! Non pas que Lukas ne lui plaisait pas. Bien au contraire. Il était beau, bien bâti, amusant et il avait un charisme indéniable. Mais Lukas…. Ils se connaissaient tellement et depuis si longtemps qu’il aurait eu l’impression de coucher avec son frère… C’était inconcevable !

-J’ai pris une chambre pas très loin, mais assez pour ne pas être dérangé par les bruits ou les gens bourrés... Par contre, même si j’ai réservé à l’avance je n’ai pu avoir qu’une seule chambre... On devra dormir ensembles~

Tirant sa valise à roulettes derrière lui alors qu’ils parcouraient les rues de la ville à la recherche de leur hôtel, Viktor ne put s’empêcher de rire et de jeter un coup d’œil taquin à Lukas.

« Genre…. Avoue que ça t’arranges bien cette histoire de lit à partager. J’ai toujours su que tu avais des vues inavouées sur moi ! »

Il laissa son regard se promener sur l’architecture des bâtiments qui était si différente de ceux de Russie ou d’autres pays qu’il avait visité. La pierre jaune des bâtisses et les sculptures ornementées donnant à l’ensemble un côté ancien et plutôt agréable à regarder.

« En fait ce weekend end tous les deux c’est uniquement pour réussir à me mettre dans ton pieu ! C’est Hans qui va être content dis-moi ! »

Il lui donna un léger coup de coude pour lui faire comprendre qu’il plaisantait. Bah… ce n’est pas bien grave s’il devait partager son lit avec Lukas. Il n’était pas du genre pudique et il savait parfaitement que rien de reprochable allait se passer entre eux. Il avait une confiance absolue en Lukas et même avec un coup dans le pif il savait que l’allemand n’allait pas lui sauter dessus pour lui faire sa fête !

-C’est quand même étonnant que tu ne sois jamais venu dans le coin, te connaissant...

« Voilà la réputation que tu me donnes ! Je serai presque vexé tu sais Lukas »


Ce n’était évidemment pas le cas. Il en fallait bien plus pour vexer Viktor qui reconnaissait de bonne foi son penchant pour l’alcool. Yuri avait déjà pu s’en apercevoir lorsqu’il avait picolé un bon nombre de verre de saké à Yu-topia.

« En fait je ne suis que rarement venu en Allemagne pour les compétitions. C’est un pays que je connais quasiment pas… Faudrait que tu me fasses visiter un de ses quatre. Je suis sûre qu’en dehors de la fête de la bière il doit y avoir des coins sympas. La Bavière il parait que c’est magnifique. D’ailleurs tu es ordinaire de quel coin toi ? »

Il continua de marcher encore une centaine de mètres avant que Lukas s’arrête devant un hôtel en déclarant que c’était le leur. Viktor leva la tête pour le détailler et un sourire satisfait étira ses lèvres. L’hôtel semblait plaisant en plus de s’enorgueillir de deux étoiles fièrement affichée sur la devanture joliment rénovée de ce bâtiment ancien.

Le russe suivit son ami à l’intérieur et il alla avec lui jusqu’à l’accueillir. L’hôtesse ne put se retenir de sourire en les regardant et le regard éloquent qu’elle leur lança en disant long sur le fond de ses pensées. Viktor attendit que Lukas récupère la clé avant de le suivre jusque dans l’ascenseur qui les conduisait au second étage

« Je crois que la réceptionniste a cru qu’on était en couple…. Elle était rouge comme une pivoine. Ou alors c’est ton charme ravageur qui a encore fait une victime »

Il lui sourit avant de sortir de de se diriger vers la chambre 21 qui leur avait été attribuée. Viktor laissa Lukas ouvrir et il entra à l’intérieur en posant sa valise dans un coin. Son regard parcouru la chambre spacieuse et lumineuse dans laquelle trônait un lit prévu pour deux personnes. Il s’y dirigea et se laissa tomber comme une crêpe sur le côté droit du lit

« Je prends ce côté la ! C’est mon préféré ! »

Allongé à plat ventre sur le lit il ne put empêcher un soupire de lui échapper

« Tu lui as dit à Hans qu’on allait dormir dans le même lit ? Il a l’air un peu jaloux, je ne suis pas certain qu’il approuve. Note que je ne sais pas trop ce que dirait Yuri si je lui apprenais. Je ne pense pas qu’il soit trop jaloux… mais il ne serait pas rassuré non plus je pense »


Kuroko's Basket RPG

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yurionicerpg.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oktoberfest .... Prost !!! [ Lukas Lindemann ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oktoberfest .... Prost !!! [ Lukas Lindemann ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ferrari f 189 Alain prost
» PROST automobiles (Chaumergy, 39)
» Oktoberfest / Allemagne
» Peinture acrylique Lukas.
» Modifs Usine Prost

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri on ice RPG  :: We were born to make history :: Europe :: Autres endroits-
Sauter vers: