Yuri on ice RPG

un forum de RPG basé sur l'animé Yuri on ice !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Allô, t'es un mec et t'as pas d'gel douche ?! [ PV Lysander ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Viktor Nikiforov
Russie
Russie
avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 29/11/2016

MessageSujet: Allô, t'es un mec et t'as pas d'gel douche ?! [ PV Lysander ]   Mer 21 Déc - 23:53


Allo, t’es un mec et t’as pas d'gel douche ?
○ feat. Lysander Lawlyett○


En dépit de tout ce que Viktor et Yuri avaient mis en œuvre lors de la précédente saison de patinage, cela n’avait pas suffi à offrir la médaille d’or au japonais. Se retrouver ainsi éjecté du podium, à la maudite quatrième place, avait été un choc pour les deux garçons. Pleurs, colère, incompréhension, souffrance…. Tout cela avait eu raison d’eux et avait fini par les séparer pendant deux longs mois durant lesquels ils avaient eu tout le loisir de déprimer.

Mais finalement, comme dans les romans à l’eau de rose que les dames apprécient tant, l’amour avait fini par triompher de cette difficile période. Incapable d’endurer une journée de plus sans son précieux japonais à ses côtés, Viktor était retourné le voir pour lui déclarer ouvertement tous les sentiments qu’il avait sur le cœur. Si Yuri refusait de les entendre ou de les accepter, Viktor pourrait essayer de tourner la page et de tirer un trait sur lui sans avoir de regret. Il aurait fait tout ce qui était en son pouvoir pour essayer de conquérir son cœur. Il ne pouvait cependant pas forcer Yuri Katsuki à tomber amoureux de lui.

C’était donc plutôt défaitiste que Viktor avait rejoint Hasetsu. Il s’était mentalement préparé à essuyer un échec et à devoir affronter un moment encore plus difficile que celui de la chambre d’hôtel de Barcelone. Mais à sa grande surprise et pour son plus grand bonheur, Yuri ne l’avait pas rejeté. Yuri lui avait confié l’aimer aussi… C’était tellement improbable dans la tête du russe qu’il n’avait pas immédiatement réagit. Finalement ils s’étaient embrassé… et ne s’étaient plus quitté.

L’un comme l’autre avait revu leur projet d’arrêter le patinage. De nouveau réunis, ils étaient plus motivés que jamais à obtenir enfin cette précieuse médaille qui leur donnait tellement envie. Viktor avait gouté à la saveur de l’or des dizaines de fois. Ce n’était pas encore le cas de son petit ami et il voulait plus que tout lui permette de découvrir cette joie unique, cette récompense ultime pour tous les efforts fournis jour après jour.

Ensemble ils avaient longuement réfléchi au moyen de pouvoir se perfectionner encore davantage. C’est de cette manière que Viktor évoqua l’idée de se rendre à Chicago où un centre d’entrainement spécialisé dans les sports de glace venait d’ouvrir il y avait à peine quelques mois. Cette gigantesque infrastructure composée de plusieurs patinoires professionnelles, de salles de sports, de salles de musculation ; avait fait le buzz quelques semaines plut tôt lors de l’annonce de son ouverture officielle. Que ce soit les patineurs artistiques toutes catégories confondues ou les joueurs de hockeys, cet endroit allait devenir une référence en matière d’entrainement. Un endroit où pourraient se fréquenter et se croiser des sportifs de différents milieux et différentes nationalités. L’endroit idéal pour faire des rencontres. Et qui dit rencontre dit aussi nouvelles inspirations, échanges, partage, apprentissage. Viktor pensait que c’était l’endroit adéquate pour aider Yuri.

C’est ainsi que tous deux avaient posé leurs valises dans cette ville du nord de Etats-Unis. Viktor s’était occupé de toutes les démarches pour qu’ils puissent louer un appart ‘hôtel proche du centre d’entrainement. Cela leur offrait l’indépendance d’un appartement sans devoir s’encombrer de toutes le coté administratif qu’un appartement normal aurait demandé. Ils étaient là-bas de façon provisoire mais avoir leur propre petit appartement était toujours plus agréable qu’une chambre d’hôtel.

Ce matin-là, quand Viktor se réveilla, il trouva la place à côté de la sienne dans le lit vide. Les draps étaient déjà froids et cette fraicheur désagréable finit de réveiller entièrement l’entraineur russe. Les cheveux en pagaille et les yeux tout ensommeillés, il tourna la tête vers l’oreiller enfoncé sur lequel aurait dû reposer la tête de Yuri. Un petit regard à son téléphone reposant sur la table de nuit lui indiqua l’heure. 9h17

9h17 ?!!

Han ! Ça faisait une éternité que Viktor n’avait pas dormi autant ! Il fallait dire qu’il n’avait pas mal de sommeil à rattraper. Ces quelques semaines de dépression avaient été tellement affreuses que Viktor en gardait encore quelques stigmates. Malgré la présence de Yuri à ses côtés, ses nuits étaient souvent ponctuées de cauchemars durant lequel il avait l’impression que tout le bonheur qu’il vivait n’était qu’un rêve n’ayant jamais existé..

Sur son téléphone, l’icône d’une petite enveloppe lui indiquait qu’il avait un message en attente. Il appuya sur cette petite notification pour en lire le contenu. C’était un message de Yuri. Viktor ne put retenir un sourire attendri.

« Hey. Je suis parti courir un peu. Je n’ai pas eu le cœur de te réveiller tu était trop mignon avec ton petit filet de bave au coin des lèvres. Je t’ai préparé du café frais. Je ne rentre pas tard, promis. »


Viktor ne put retenir un petit rire. Déjà il ne bavait pas ! que les choses soient claires ! et puis le café tout frais…. Haaaaaaaan un amour ! comment lui résister ? Avec ce genre de petites attenions, Yuri prouvait qu’il connaissait Viktor sur le bout des doigts et ce dernier n’était jamais en reste pour lui rendre la pareil dès que l’occasion lui était donnée.

Un gémissement s’échappa des lèvres du coach qui s’étira tout en baillant. Une bonne douche allait lui faire le plus grand bien pour finir de se réveiller complétement. Il irait boire un café juste après. Il s’extirpa de ses draps et se dirigea vers la salle de bain de l’appartement. Il retira l’unique boxer qu’il portait en guise de pyjama avant de se glisser sous la douche

La sensation de l’eau chaude était des plus agréables. Il n’était pas du genre à régler la température extrêmement chaude sans choisir de la régler trop tiède non plus. L’eau glissait dans ses cheveux, elle coulait sur son visage avant de ruissèler sur son torse d’une blancheur d’albâtre. Les yeux fermés, le visage toujours exposé au jet d’eau, il tendit la main pour se saisir du flacon de gel douce. Ce dernier paraissait extrêmement léger entre ses doigts et Viktor rouvrit les yeux avant de vérifier le contenu. Le malheureux petit flacon était complétement vide… Misère c’est vrai, Viktor s’en souvenait. En préparant les valises il avait pris le premier flacon lui passant sous la main et celui-là était déjà quasiment vide. Yuri lui avait bien fait remarquer qu’ils devaient en acheter un nouveau dès leur arrivée à Chicago mais avec toutes les formalités à faire, ils n’y avaient plus pensé. Résultat, Viktor se trouvait sous la douche en panne de savon… Pratique.

Loin d’être du genre à se laisser abattre ou accabler par ce genre de détail, le russe sortit de la douche et attrapa une serviette éponge blanche qu’il noua autour de la taille. Il se ressuya sommairement avec une seconde serviette avant de glisser ses pieds dans des patins. Il y avait un second appartement sur le même palier que le leur et Viktor savait qu’il était occupé alors… Peut-être qu’on pourrait le dépanner d’un peu de gel douche ?

Fort de cette idée le russe se dirigea vers l’entrée. Il sortit de son appartement, toujours vêtu de son unique serviette et les cheveux humides passablement emmêlées. Il alla frapper à la porte du voisin dont il ne connaissait ni le visage ni le nom. Il attendit quelques secondes avant que la porte ne s’ouvre sur un garçon brun à la mine encore endormie. Mince ! Viktor venait sans doute de le réveiller.

C’est avec son plus beau sourire que Viktor le salua et lui présenta ses plus plates excuses

« Bonjour ! Je suis désolé de vous avoir réveillé… je suis votre voisin de palier ! Je m’appelle Viktor ! »

Il haussa un sourire et prit une mine un peu désolée avant de rire

« Excusez ma tenue, j’étais sous la douche et il se trouve que je suis en panne de gel douche… Est-ce que ça serait possible de vous en emprunter un peu ? »



Kuroko's Basket RPG

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yurionicerpg.forumactif.com
Lysander Lawlyett
Suède
Suède
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Allô, t'es un mec et t'as pas d'gel douche ?! [ PV Lysander ]   Mer 1 Fév - 12:15

Voilà bien des mois que Lysander n'a plus vraiment participé à une compétition. La dernière lui avait laissé un goût particulièrement amer dans la bouche. Non pas qu'il se laisse aller et a abandonné toute idée de compétition, même s'il n'est plus un petit jeune de la glace, il a encore beaucoup à apprendre et il le sait... Il n'a pas eu la chance d'avoir comme Viktor ou Yurio un gène du surdoué de la glace, ni d'avoir la chance d'avoir un coach surdoué comme Yuri, tout ce qu'il a eu la chance d'avoir, c'est des parents qui ont tout fait pour l'éloigner de la glace mais qui au final ont cédé à sa passion.

Ce que ses parents lui ont apporté, c'est la rigueur des entrainements, le goût du travail et la haine de l'échec. Bien qu'il sache que perdre n'est pas dramatique, pour lui l'adage “l'important c'est de participer” n'est qu'une fausse consolation pour les perdants... Et il sait qu'il n'est pas le seul à penser ainsi. Sinon à quoi bon s'entrainer jusqu'à en saigner des pieds pour participer à une compétition ?.... Le goût du challenge est sûrement un héritage génétique pour lui.

Des heures d'entrainements qui lui ont semblés utiles. Il a viré son dernier coach qui ne semblait pas vraiment comprendre ce que Lysander attendait.... Et ça c'est grave pour le jeune suédois... Quand il veut quelque chose, personne ne peut lui faire oublier. Ses parents n'y sont jamais arrivés, alors ce n'est pas un coach de bas étage qui va y arriver !

Le peut de média a s'intéresser à son cas, ou une fanbase dont Lysander n'a pas vraiment conscience, avait relaté les faits sur internet. “Le jeune homme a décidé de faire une pause d'un an pour suivre un entrainement intensif” mais il n'y avait eu aucune réelle infos complémentaire à ce sujet. Les rares personnes à s'intéresser à lui et à avoir accès à des informations le concernant avait pu entendre qu'il avait suivit ses parents et suivit un entrainement physique de gymnaste... Non pas pour revenir à la branche initiale des souhaits parentals, jamais de la vie Lysander ne voudrait et pourrait retourner sur les tapis... Sa vie est la glace...

Il avait suivit les dernières compétitions avant beaucoup d'attention. Ces beaux garçons sur la glace, tous des rivaux, mais il avait été déçu de ne pas voir son bel ange... Bien sûr Yurio avait sa préférence, si beau et surtout si doué... Il ne pouvait qu'en être jaloux. Au début il avait quelque peu détesté Yuri, par jalousie, mais il avait lui aussi fini par tomber sous le charme du beau brun. Après tout lui aussi avait vu la vidéo sur internet. Même si il avait pensé bien du mal sur le coup, il avait été aussi très admiratif.

Lorsque Lysander avait entendu parler du complexe américain, il s'était juré d'y aller, ne serait-ce que pour s'éloigner de la sphère familiale. Au final, sa décision n'avait pas été une si bonne idée, car ses parents se concentrant surtout sur leurs équipes, n'avaient que très peu de temps à accorder à un fils qui dénigrait -selon eux- tout ce qu'ils représentaient... Pourtant... Il s'efforçait depuis le début d'intégrer des éléments de gym dans son patinage... alors pourquoi ne pouvaient-ils ou plutôt ne voulaient-ils pas comprendre ?....

Las de ces conflits et de l'ambiance, il avait alors décidé de tout plaquer en Europe pour aller visiter ce fameux complexe de glace aux Etats-Unis. Il avait assez d'argent pour y rester un moment. Le plus difficile seraient sans doute d'obtenir un visa assez long pour pouvoir rester et éventuellement travailler un moment. Il ne voulait pas rester en Europe, le Japon était une galère, déjà parce qu'il ne parle pas japonais et en plus il est encore mineur selon leur loi. Plus pour très longtemps mais quand même... Les Etats-Unis ne sont certes pas parfaits mais au moins il pourra y circuler librement...

Après avoir fait tout le nécessaire pour obtenir les papiers et visa nécessaires, Lysander avait pris l'avion et quitté l'Europe avec juste un bagage, ne sachant pas vraiment combien de temps il resterait là bas.

Arrivé sur place, le jeune homme avait pu louer un appartement, avait visité le fameux Centre et songeait déjà à tout le potentiel qu'il pouvait obtenir en ces lieux. C'était presque magique... Un vrai paradis. Le patinage artistique n'a rien à voir avec le patinage de vitesse ou le hockey mais chaque discipline pouvait apporter des techniques suceptibles de servir. C'est en tout cas ce qu'il pensait, alors il voulait tout essayer, si ça lui permettait de gagner en force, équilibre, gestion de l'espace, bref tout ce qui pouvait faire de lui un athlète acompli...

Déjà presque une semaine qu'il est là, une semaine à essayer de s'imprégner et de comprendre les règles du hockey. Il n'avait pas chaussé de patins depuis son arrivée, en fait il n'en n'avait plus chaussé depuis la veille de son départ de Suède, pour le moment il observait et passait pas mal de temps dans la salle de gym pour renforcer ses muscles.

Sans doute avait-il un peu trop forcé cette semaine, car son corps était épuisé, et visiblement il n'allait pas bouger de chez lui aujourd'hui. En plus il avait trainé toute la nuit dehors et avait un peu trop forcé sur les bières... Mauvais... Très mauvais....

Il était dans le canapé, une jambe et un bras pendant dehors, il bavait même un peu sur son oreiller. Son rêve était vraiment agréable. Cependant, un bruit fortement désagréable de choc contre la porte, qui vint l'extraire de cette douce rêverie... Qui osait ? Qui osait donc venir le déranger dans son repos ?!... En fait Lysander ignorait complètement l'heure qu'il était ou même où il se trouvait... Avec à peine quatre heure de sommeil, on ne pouvait pas dire qu'il était très frais.... Glissant ou plutôt tombant du canapé... Il fini par réagir un peu plus et se trainer jusqu'à l'entrée... Un miracle qu'il ai pu trouver où elle se trouvait d'ailleurs....
Lorsque Lysander ouvrit la porte, la vision aurait fait crier d'exitation n'importe quelle minette en chaleur. Comme avait pensé Yuri à une époque, même les mecs tombent enceinte à regarder Viktor... Et là avec plus de raison que ce dernier se balade à poil face à un mec qui l'adore, l'idôlatre depuis toujours....
Enfin... Disons que Lysander est trop à la masse pour réellement réaliser... Il écoute les yeux embués de fatigue, offre un énorme baillement silencieux, un petit mâchouillement ensuite -soit une vision plutôt comique et mignone, soit une image absolument pas sexy, tout dépend comment on voit les choses....- sans pour autant répondre à la demande de son illustre visiteur... Il lui faut quelques secondes pour que l'information monte au cerveau... si tant est qu'il soit accessible après la nuit qu'il a passé... Une migraine atroce, voilà ce qui cloche... C'est donc ça la gueule de bois ?....

Clignant un peu des yeux... Non, toujours pas... Il passe les mains sur son visage, se frotte un peu mieux les yeux... Il a dit quoi ? Viktor ? Shampoing ? De quoi ? Lysander est-il tellement dans le gaz qu'il a oublié qu'il bossait dans un super marché ? Non, ce mec ne se baladerait pas en serviette quand même... Avançant pour tâter, le torse, le ventre, le visage, cligner un peu plus des yeux.... Ah ! Viktor ! Son ange ! C'est sûrement la suite de son rêve ! Obligé ! Il comprend enfin et l'enlace au cou. Après tout c'est un rêve il fait ce qu'il veut !
Baragouinant des choses en Suédois, que Viktor pourra comprendre s'il comprend... le Suédois...

- “Viktor! Min ängel ! Min vackra ängel! Du är äntligen här, i mina armar! Kom hit ! Jag vill kyssa dig !” (Viktor ! Mon ange ! Mon bel ange ! Tu es enfin là, dans mes bras ! Viens là, je veux t'embrasser !”)

Il ne réalise pas que ce n'est malheureusement pas un rêve... Dur sera le réveil... Mais en tout cas Viktor ne lui est pas inconnu, ça non. On peut même appercevoir un peu partout dans l'entrée et le séjour des éléments reliés au patinage, ne serait-ce que ses affaires disposées à l'entrée qui ne laissent aucun doute là dessus ni même les photos qu'il a accroché. Un fan boy ? Certes, mais pas que...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viktor Nikiforov
Russie
Russie
avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 29/11/2016

MessageSujet: Re: Allô, t'es un mec et t'as pas d'gel douche ?! [ PV Lysander ]   Mar 14 Fév - 11:03


Allo, t’es un mec et t’as pas de gel douche ?
○ feat. Lysander Lawlyett○


Viktor n’était pas quelqu’un de particulièrement pudique. C’était le moins que l’on puisse dire et nombreux étaient ceux qui avaient pu s’en rendre compte. A commencer par son petit ami actuel. Bien avant que les choses ne soient officialisées dans leur couple, Viktor ne s’était pas retenu de se trimballer dans le plus simple appareil à Yu-topia. Bah… ça sert à ca non ? Les onsen et les bains public japonais ? Ce ‘n’était pas le genre d’endroit que l’on trouvait en Russie. Alors Viktor ne connaissait pas les mesures d’usage et il n’avait pourtant eut aucun problème à se montrer au naturel à Yuri. D’autant plus que c’est extrêmement mignon de le voir rougir de la sorte, de l’entendre bafouiller ou de le voir se cacher les yeux. Il était trop mignon !

C’est donc sans vraiment prêter attention à sa tenue légère que Viktor s’était rendu chez son voisin de palier afin de quémander un peu de gel douche. A noter qu’il avait quand même prit soin de nouer une serviette éponge autour de la taille. Il aurait parfaitement pu aller se balader tout nu, laissant à son petit oiseau un peu de liberté… mais non ! Il ne voulait pas qu’on dise partout qu’il était un gros dépravé ! Il avait déjà une réputation assez sulfureuse alors autant ne pas jeter de l’huile sur le feu.

Et puis il ne le connaissait pas son voisin. Qui sait, c’était peut-être un vieux monsieur tout moche, aigri et désagréable…. Mais quand la porte s’ouvrit sur un bel homme brun, jeune et encore visiblement ensommeillé, le sourire de Viktor étira ses lèvres. Il venait à peine de lui énoncer la raison de sa présence sur le palier que le voisin, dont il ignorait tout même le nom, se jeta dans ses bras


- “Viktor! Min ängel ! Min vackra ängel! Du är äntligen här, i mina armar! Kom hit ! Jag vill kyssa dig !” (Viktor ! Mon ange ! Mon bel ange ! Tu es enfin là, dans mes bras ! Viens là, je veux t'embrasser !”)


Si certains auraient pu avoir envie de coller une mandale à un garçon venant à ce point se jeter à son cou, Viktor, au contraire, était clairement amusé par la situation. Il ne put s’empêcher de rire aux éclats et il caressa les cheveux du garçon avec douceur sans comprendre un traitre mot de ce qu’il disait. C’était une langue étrangère que Viktor ne maitrisait pas. Le seul mot qu’il avait reconnu était son prénom. Visiblement, le voisin le connaissait… et s’il le connaissait c’était qu’il appartenait ai monde du patinage artistique. Malheureusement, Viktor entendait tellement de noms et voyait tellement de visages qu’il lui était difficile de tout retenir…

Viktor caressa les cheveux du jeune homme qui était toujours dans ses bras. Il se défit un peu de cette étreinte et releva le visage du garçon pour que son regard soit rivé au sien. Un sourire chaleureux sur le visage, Viktor inclina la tête sur le côté pour lui adresser la parole. Quelques mèches de ses cheveux humides encadraient son visage au teint d’albâtre

« Je m’excuse, je n’ai pas compris ce que vous avez dit »


Il garda le menton de garçon entre ses doigts pour maintenir son visage proche du sien

« Je pense qu’il serait tant de vous réveiller. » il lui fit un petit clin d’œil avant de le libérer « Visiblement je vous dérange dans un rêve fort intéressant… Je voulais juste un peu de gel douche mais maintenant je suis curieux de savoir à quoi vous étiez en train rêver ! »

Il se mit à rire avant de reprendre

« On me dit souvent que je suis un tombeur mais c’est la première fois que ça arrive au sens propre du terme. Je ne pensais pas que mon voisin de palier allait me tomber dans les de cette façon ! »


Et heureusement que Yuri n’était pas là non plus… Tout bien réfléchi, Viktor ignorait si Yuri était de nature jaloux ou pas. Et il n’était pas bien certain d’avoir envie de connaitre la réponse si Yuri débarquait en voyant Viktor en serviette et le voisin collé à lui avec une telle proximité…


Kuroko's Basket RPG

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yurionicerpg.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Allô, t'es un mec et t'as pas d'gel douche ?! [ PV Lysander ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Allô, t'es un mec et t'as pas d'gel douche ?! [ PV Lysander ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri on ice RPG  :: We were born to make history :: Etats-Unis :: Chicago :: Centre d'entrainement Sportif-
Sauter vers: